frar
Accueil / Actualités / Siwane brise la domination sud-africaine

Siwane brise la domination sud-africaine

 Les triathlètes marocains ont signé des résultats prometteurs à l’Open de Tunisie, disputé ce week-end à Hammamet (35 km au sud de Tunis), tout particulièrement le jeune BadrSiwane qui a brisé la domination sud-africaine dans la catégorie “Elite”. 

Cette belle performance confirme le progrès réalisé par le triathlon au Maroc, au cours des deux dernières années grâce au volontarisme des sportifs et aux efforts de la Fédération royale marocaine du sport pour tous (FRMSPT), qui veut faire entrer cette discipline olympique dans les moeurs.

Sous un soleil estival, dans la station balnéaire Yasmine Hammamet, BadrSiwane, à peine 22 ans, a tenu, tout d’abord, tête à l’armada russe, présente en force à l’Open de Tunisie pour améliorer son classement mondial.

Ensuite, Siwane n’a laissé aucune chance à la concurrence dans la Coupe d’Afrique, qu’il a remportée haut la main en 1h 52 min 14 sec, devant le Mauricien Gregory Ernest (1.53:09) et le Sud-africain Keegan Cooke (1.53.30).

“C’est un grand pas, parce que c’est la première fois que l’on s’impose face aux Sud-africains”, s’est enthousiasmé, dans une déclaration à la MAP,Siwane, qui devra terminer très bientôt ses études en journalisme.

Le jeune espoir, qui évolue dans le club français de Sainte-Geneviève Triathlon (France), n’a pas dissimulé sa joie d’avoir “remis les choses dans l’ordre”, allusion à l’hégémonie de l’Afrique du sud dans cette discipline au niveau continentale.

Assuré désormais de participer aux Championnats du Monde aux Pays-Bas, en septembre prochain, il rêve d’une présence aux Olympiades de Tokyo-2020, “avec l’aide de la fédération”, à condition de rester concentré “à plein temps” pour atteindre cet objectif.

Dans le classement du championnat arabe, Badr Siwane a été suivi par le Tunisien Aziz Ben Ferjani (1.57:59), au grand bonheur du public et des responsables de la Fédération tunisienne du triathlon, désireux de couronner cette édition réussie par un podium dans les épreuves phares.

La troisième place est revenue à l’autre marocain Noueman Serghini (2.02:39), un excellent coureur-cycliste sérieusement handicapé par l’épreuve de natation (4 minutes de retard), “faute d’infrastructures appropriées” (piscine olympique) dans “sa” ville de Tanger.

Dans la catégorie “Junior”, le triathlète marocain Nabil Kouzkouz a occupé, samedi, la première place au niveau arabe et la troisième sur le plan africain 56 min 22 sec, derrière le Sud africain Mattew Green (55 :03) et le Mauricien Timothee Hugnin (55:27).

Son compatriote Amine Farih (58 :59) a pris la cinquième place africaine et la troisième sur le plan arabe (58:59) derrière le Jordanien Karem Othmane (58 :37).

En avril dernier à Charm el-Cheikh, Kouzkouz et Farih, tous deux 19 ans, se sont adjugés respectivement les médailles d’or et de bronze de leur catégorie de la Coupe d’Afrique et du championnat arabe.

Dans la catégorie cadettes, la Marocaine Karima Kanoune (14 ans) a remporté la médaille d’argent au niveau arabe et africain, derrière la Tunisienne Syrine Fattoum, tandis que la Mauricienne Laetitia D’Autriche a complété le podium.

Le vice-président de la Fédération royale marocaine du sport pour tous, Majid Amahroq, s’est félicité des “résultats probants” obtenus par les sportifs nationaux, d’autant que Siwane et Kouzkouz seront présents aux prochains Mondiaux des Pays-Bas.

Le triathlon est “une discipline en devenir au Maroc”, d’où l’importance de la création d’une école de formation des entraîneurs pour toutes les catégories d’âge, qui sera “une sorte de pépinière”, a-t-il dit.

Il a annoncé que la Fédération oeuvre pour organiser, cette année, les premières éditions du championnat national et de la Coupe du Trône du triathlon, en vue de garantir un plus gra

nd rayonnement à ce sport spectaculaire et très apprécié du public.

En marge de l’Open de Tunisie, la présidente de la FRMSPT, Mme Nezha Bidouane, ancienne gloire de l’athlétisme national, a pris part, samedi, à la réunion du bureau exécutif de l’Union africaine de triathlon, dont elle est aussi la vice-présidente.

Au cours de cette réunion, la présidente de l’Union internationale, Marisol Casado, a salué vivement les avancées indéniables accomplies, ces derniers temps, par cette discipline au Maroc, au moment où d’autres nations africaines ont reculé.

Die neurotransmitter treten in interaktion mit https://bachelorschreibenlassen.com den rezeptormolekülen, das heißt sie bilden einen transmitter-rezeptor-komplex nach dem schlüssel-schloss-prinzip

À propos frmspt

Vérifier aussi

Nezha Bidouane nommée ambassadrice de l’IAAF pour l’Afrique  en Coupe intercontinentale «  Ostrava 2018 »

L’Association internationale des Fédérations d’Athlétisme (IAAF) a récemment nommé l’ancienne double championne du monde des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *